International

La politique européenne et internationale de l'Inserm s'articule autour de 4 mots clés : Excellence scientifique - Complémentarité - Réciprocité - Valeur ajoutée.

Laboratoire de culture cellulaire

Laboratoire de culture cellulaire

Ils guident les évolutions apportées aux partenariats et outils de la coopération internationale de l'Institut, pour lui permettre de relever les défis liés à l'évolution rapide que connaît le domaine de la recherche en SDV-S aujourd'hui, marquée notamment par l'accélération des progrès scientifiques et techniques et la globalisation des grands enjeux sociétaux liés à la santé.

Un nouveau modèle d'accord de coopération a ainsi été élaboré, s'appuyant sur trois modalités opérationnelles:

  • visites-exploratoires de courte durée (5 à 10 jours) pour de jeunes chercheurs prometteurs (lauréats ATIP/Avenir, ERC côté français) leur permettant de découvrir le potentiel scientifique et technique en SDV-S dans les pays partenaires et pouvant conduire à l'émergence de collaborations scientifiques à forte valeur ajoutée ;
  • organisation de séminaires scientifiques thématiques, impliquant un petit nombre d'experts de part et d'autre, pour une réflexion prospective autour d'un domaine d'intérêt partagé ;
  • aide à l'émergence de collaborations scientifiques d'excellence par la mise en place d'échanges de post-doctorants.

A ce jour, 7 nouveaux accords de ce type ont été signés par l'Inserm avec le Japon, la Corée du Sud, Taiwan et Israël. D'autres sont en cours de réflexion ou de révision, tandis que des accords perdurent avec certains partenaires historiques de l'Inserm, permettant l'échange d'étudiants et de chercheurs et des séjours de courte durée réalisés dans le cadre de projets conjoints.

En complément de cette démarche, les visites prospectives de la Direction générale à l'international contribuent à présenter le nouveau paysage français de la recherche en SDV-S, faire connaître Aviesan (LIEN) et l'excellence de la recherche française dans ce domaine, confronter ce dernier avec les modèles existants dans d'autres pays et finalement repérer les institutions d'excellence, partenaires potentiels.

L'organisation de séminaires scientifiques prospectifs, en liens avec les ITMOs, permet alors d'approfondir les possibilités de coopération scientifique dans des domaines d'intérêt partagé. Ces actions peuvent ainsi déboucher sur la mise en place de collaborations internationales, prenant la forme d'accords de coopération et/ou de LI(E)A et autre GDRI (GDRE), dans le respect des orientations et des critères d'excellence évoqués précédemment.

Les outils de la coopération internationale de l'Inserm

View Edit Create here