Acclimatation et adaptation de l’animal

Dans la plupart des cas les animaux d’expérimentation sont produits dans des lieux différents de ceux ou les expérimentations sont menées.

Lorsqu’ils proviennent d’autres établissements (éleveurs, collaborateurs), une période d’acclimatation est nécessaire avant de les faire entrer en expérimentation. Cette période d’acclimatation a pour objectifs de :

  • stabiliser les animaux au point de vue physiologique et comportemental ; une perte de poids transitoire peut être constatée après le transport des animaux
  • contribuer à diminuer le stress,
  • permettre la validation des résultats expérimentaux.

Acclimatation aux conditions de l'animalerie

Une période d'acclimatation donnera aux animaux nouvellement arrivés la possibilité de s'adapter à leur nouvel environnement et mode d’hébergement. Cette période d'acclimatation est fonction entre autres de l'espèce animale considérée, de l’âge, de la durée et de la nature du transport emprunté.

Adaptation aux conditions de l'expérimentation

Une période d'adaptation de durée suffisante est indispensable lorsque l'expérimentation implique :

  • des contraintes physiques (manipulations fréquentes, immobilisation, hébergement dans un milieu ambiant particulier),
  • un apprentissage préalable,
  • l'utilisation d'animaux ayant déjà été impliqués dans une expérimentation; dans ce cas, l'adaptation leur permet de revenir à "l’état naïf", c'est-à-dire à l'état d'un animal confronté pour la première fois à une expérimentation.

Ces éléments-clés de la qualité de l'expérimentation doivent être pris en compte non seulement en ce qui concerne l'approvisionnement en animaux mais aussi dans la conception des locaux.

View Edit Create here